Istorie – Economie

Economie et acteurs suite

    La commercialisation de la production de vin de Bordeaux est soumise aux aléas de la conjoncture économique et à la qualité de la récolte. La commercialisation s’évalue en milliards d’euros. Dans un passé récent, le Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux a pu jouer un grand rôle en matière de commercialisation, par la mise en place d’un stock régulateur, d’une mise en réserve qualitative et de mesures financières d’organisation du marché. Son action est soumise aux règles de l’Union européenne.

   L’importance de la viticulture dans la vie régionale est considérable, puisque l’on estime qu’un Girondin sur six dépend directement ou indirectement des activités viti-vinicoles. Mais qu’il soit rouge, blanc sec ou liquoreux, dans ce pays gascon qu’est le Bordelais, le vin n’est pas seulement un produit économique. C’est aussi et surtout un fait de culture. Car derrière chaque étiquette se cachent tantôt des châteaux à l’architecture de rêve, tantôt de simples maisons paysannes, mais toujours des vignes et des chais où travaillent des hommes, apportant, avec leur savoir-faire, leurs traditions et leurs souvenirs.

    Les confréries vineuses (Jurade de Saint-Émilion, Commanderie du Bontemps du Médoc et des Graves, Connétablie de Guyenne, etc.) organisent régulièrement des manifestations à caractère folklorique dont le but est l’information en faveur des vins de Bordeaux; leur action est coordonnée au sein du Grand Conseil du vin de Bordeaux.

 

Historie

Partout dans le monde, Bordeaux représente l’image même du vin.
En savoir plus ...

Contacter

Tel: +40 311 043 817
Email: office@andowine.com